• loic richer

Un luxe accessible : travailler d'où je veux


Il y a quelques années j'ai eu l'occasion de coworker dans un tiers-lieu aux Canaries. Très haut débit, accueil agréable, le tout au soleil en hiver. Résultat de mes journées ? Rigoureusement identique à celui qui aurait été le mien en France, les terrasses en soirée en plus.

Je lis que le covid a apporté son lot de télétravailleurs sur cet archipel. plus de 15000, chiffre qui ne cesse de croitre. Logique. Les cartes de la géographie du travail sont rebattues.

La décision d'acteurs de la location touristique ou de l'hôtellerie (comme Accor) de proposer une offre télétravail dans leurs résidences de tourisme est tout à fait judicieuse. Ces offres ne s'arrêteront pas avec la fin de la crise du COVID. Elles correspondent simplement à un nouveau luxe abordable pour un nombre croissant de salariés et freelance : choisir son lieu de travail. Le choisir pour au moins pour une partie de l'année.




Bonnes connexions, mais également et surtout acceptation beaucoup plus forte du travail à distance par les donneurs d'ordres, clients ou employeurs.



Les Canaries, le printemps à 3h40 de Paris


C’est en Espagne et à 3h40 et 100€ de la France. C'est dans l'Union Européenne avec ses lois, ses accords qui y facilitent la vie d’un européen .

Pourtant, il y fait 20 degrés la plupart du temps en hiver, sous un soleil dont la constance enragerait nos météorologues. Petit plus, le décalage horaire avec la France n’est que d’une heure, parfait donc pour une collaboration en live avec ses clients, partenaires et collègues.

Les Canaries cochent toutes les cases en terme de mobilité et d’efficacité. Avec au final, pour les besoins des réunions en présentiel, la possibilité d’être à Paris, aéroport Charles de Gaulle rapidement, des tarifs pour des périodes en France planifiées à l’avance qui descendent à des niveaux très bas. Et enfin des connexions Internet et 4G/5G parfaites pour assurer les visios nécessaires.

Où travailler sur une île dédiée aux vacances ?

Rassurez-vous, d’autres y on pensé avant nous. Dès 2018 j'y trouvais des espaces de coworking.

Sur place, une résidence proposée à la location prévoyait d'ailleurs une expérience collective (coworkator) du télétravail et de la découverte des Canaries, entre télétravailleurs français.

Les espaces de coworking sont aujourd'hui présents partout sur l'archipel.




Choisir son ou ses lieux de travail : un luxe qui se démocratise


Il est de plus en plus habituel d’organiser avec ses clients les points nécessaires par visio. Le Dieu présentiel a vécu et nous sommes aujourd’hui plutôt entrés dans l’air de l’agilité. La SNCF ne s'y est pas trompée qui prévoit une baisse importante et durable des voyages d'affaires en France. Etre présent quand il le faut reste indispensable mais cette présence limitée est acceptée par des clients plus intéressés par la qualité du travail bien entendu et par votre disponibilité réelle (y compris par mail, Trello et autre Skype).

Choisir son lieu de travail sera possible pour une part croissante des télétravailleurs et des entrepreneurs indépendants.

Si une part des néo télétravailleurs décident de quitter leur ville pour des villes moyennes, une autre part choisira de profiter de cette liberté par période. De véritables nouveaux travailleurs-touristes. Des travailleurs hybrides en quelque sorte.



Le télétravailleur - touriste, un nouveau marché plus exigeant qu'il n'y parait


Les télétravailleurs qui bougeront par période seront un véritable marché pour les territoires et les acteurs du tourisme pro. Un marché actif toute l'année ce qui est extrêmement intéressant pour des activités par nature saisonnières.

De plus en plus d’entrepreneurs, de télétravailleurs s’installent dans les environnements qui leur conviennent : la mer, la montagne, la ville, la campagne...

Le phénomène s'accélère mais il devrait durer.

Capter et fidéliser ces nouveaux profils qui communiquent beaucoup sur l'expérience qu'ils vivent est un véritable défi.

Il est donc indispensable, au-delà du lieu (bien étudié), de l'hébergement, du haut débit et du café... de bâtir une offre de services qui en fera une véritable réussite et qui en garantira l'attractivité durable.

Moments forts, communication participative, interactions entre les participants et avec les acteurs locaux...


-> Vous souhaitez identifier ces nouvelles opportunités ? Echangeons lors d'un premier contact en prenant RDV ici


6 vues0 commentaire